Carnet de bord – novembre 2018

29/10. Beaucoup d’élèves en stage sur cette période.

06/11. De nouvelles affiches pour la classe.

De retour après des vacances mouvementées, ravie de retrouver mes élèves, et le mode de fonctionnement flexible !

09/11. Réunion parents-profs ce soir. Je n’ai jamais eu autant de rendez-vous. J’en sors galvanisée. Je découvre que les élèves ont parlé positivement à leurs parents de ce qui se passe en classe de lettres-histoire ! Génial ! Des parents qui me disent merci, qui me félicitent pour avoir mis en place ce fonctionnement flexible. Des élèves qui avouent adorer mes cours. Des curieux qui posent des questions : « mais ils n’en abusent pas ». « Non, pas du tout. Il faut leur faire confiance. » Des collègues qui entendent mes échanges et se prennent au jeu… Une vraie réussite.

19/11. Formation pour OSS 117 aujourd’hui dans le cadre du dispositif « Lycéens au cinéma ». J’ai beaucoup pensé à mes élèves. En effet, après avoir assisté à une projection du film le matin, nous nous retrouvons dans une salle austère d’un établissement de Besançon. Elle sert manifestement de débarras, en plus d’accueillir des formations. Le son est mauvais, les chaises inconfortables et il y fait un froid frigorifique. Et c’est parti pour 3 heures… Me voilà agitée, je me lève, je marche, je vais aux toilettes, puis me chercher un thé tentant de me réchauffer. Je migre vers le radiateur, assommée d’informations et d’exploitations possibles de ce film avec les élèves. Je me couvre de ma veste et puis je baille, et encore, et encore. Je décroche évidemment. Je ne prends plus de note, pourtant le sujet m’intéresse. Je suis tentée de bavarder avec mes collègues. Etc…

Et on impose ça aux élèves de 8h à 18h du lundi au vendredi. Ah ben oui, c’est sûr que ça ne fonctionne pas, plus. Vive la classe flexible !

20/11. Une heure de classe où je n’ai servi à rien…. C’est assez déstabilisant en fait… Pourtant, c’est vers cela que je tends, m’effacer complètement et les laisser totalement maître de leurs savoirs! Un projet qui roule avec un retour sur le visionnage du film Les Lumières de la ville de Chaplin, vu la semaine dernière. Des élèves motivés et impliqués, qui s’approprient l’espace et gère le travail à faire, tout seul! Au top !

Je suis également ravie d’apprendre (par les élèves!) que la collègue de PSE a fait installer 3 tapis de sol dans sa salle !!! Une victoire !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *